Publié dans Lifestyle

Les responsabilités

Hello,

 

Aujourd’hui je vous ai préparé un article un peu spécial, plus personnel. Cette année je suis partie de la maison pour la première fois, je suis partie dans le sud pour mes études. Pas facile de partir de chez soi, à 4h de TGV. C’était une sacrée étape Lire la suite de « Les responsabilités »

Publicités
Publié dans Lifestyle, Non classé, Sport

Blues post-course

Hello,

Connaissez-vous le baby blues ? Certainement ! Mais le blues post course vous connaissez ? Nettement moins connu et souvent tourné en dérision il existe bien un blues post course, je vous le confirme. Les semaines qui ont suivis mon premier semi-marathon je me suis sentie complètement déprimée. Pourtant je l’attendais ce semi, je n’attendais qu’une chose : en finir avec ce plan d’entraînement et ne faire des sorties que pour le plaisir.

Passée l’euphorie du semi, le moral en a pris un sacré coup. Je me suis retrouvée comme déboussolée. Mince… Plus d’objectif en vue, je m’entraîne comment maintenant ? Le manque « d’encadrement » et le niveau qui baisse sont difficiles à encaisser. Le semi était pour moi un sacré challenge, ces 8 semaines d’entraînement m’ont pas mal fatigué. Je sens bien que mes jambes sont fatiguées, mais le mental lui aussi est épuisé. Résultat ? Je fais des sorties à 10 km/h difficilement alors que normalement il s’agit de mon rythme de croisière. Aïe… Même si je ne cherche pas la performance ça fait mal au moral.

Je m’accorde, comme c’était prévu, 3 semaines de repos c’est à dire 2 sorties par semaine à un rythme où je me sens bien et pour la distance au feeling. C’est à la fois agréable et en même temps hyper frustrant de galérer comme ça.

Nous sommes aujourd’hui à +1 mois de mon semi. Mon état d’esprit ? Ca va mieux, j’ai encaissé le coup et ça y est je reprends du plaisir à courir, à me challenger. Les jambes répondent mieux, même si je les sens encore un peu fatiguées (oui je suis en carton!).

Je suis d’habitude à toujours tirer des conclusions et des enseignements de chaque situation difficile dans laquelle je me trouve. Là j’en retire plusieurs :

  • Nous ne réagissons pas tous de la même manière à l’effort physique. Certains peuvent enchaîner plusieurs semi ou marathons les doigts dans le nez, pour le moment moi non. Ce n’est pas grave, peut-être que ça viendra, peut-être pas. Ce qui compte c’est de toujours prendre du plaisir et d’être fier de soi.
  • Patience, patience, patience… On ne se brusque pas lors de la reprise post-course, on prend son temps, on kiffe de ne plus avoir de pression, on savoure ces instants avant de se fixer un nouvel objectif.
  • Se concentrer sur autre chose, se dépasser autrement, découvrir un autre sport. Quand on prépare une course les entraînements peuvent prendre du temps ou être très gourmands en énergie, difficile de se lancer dans un nouveau sport. Là c’est pile le moment pour pédaler un peu plus, aller nager, tester un nouvel entraînement fitness. Bref, ne plus être focalisé que sur la course (et en plus c’est top de croiser les entraînements).

IMG_3913

Bref, j’avais besoin d’écrire ce petit article pour partager mon blues. Maintenant j’ai dépassé ce stade, je réfléchis déjà à de nouveaux objectifs. J’ai déjà hâte de courir sous le soleil cet été, ma saison préférée pour courir arrive doucement mais quel plaisir de commencer à sortir le short !

 

Et vous avez-vous déjà connu ce blues après une course pour laquelle vous vous étiez beaucoup investi ? 

 

A bientôt,
SIGNATURE

Publié dans Lifestyle, Non classé, Sport

Récupération

Hello,

Je reviens après une longue absence (pardon mais l’inspiration n’était pas là et j’aime écrire des articles que j’aime sans avoir de pression).

J’ai entrepris une préparation pour un semi-marathon malgré une périostite toujours présente. Consciente que le pari était risqué j’ai décidé de ménager ma récupération ! Optimiser la récupération c’est l’assurance de muscles et tendons en pleine forme. Je vous livre donc dans cet article mes petites astuces de récupération, qui, je l’espère me permettront d’assurer ma préparation semi comme je l’ai prévue ! Lire la suite de « Récupération »

Publié dans Alimentation, Lifestyle

Gâteau au yaourt léger

Hello,

Aujourd’hui je reviens avec un article sur le gâteau de mon enfance… Le gâteau au yaourt ! C’était THE gâteau du dimanche. Je l’adore, il est simple, moelleux et tellement gourmand. Sauf que voilà ce n’est pas le plus light des gâteaux (pas le plus calorique non plus!) et j’ai voulu tester une version plus légère mais tout aussi gourmande. J’ai donc quelque peu revisité la recette, ce qui en fait un cake gourmand et sain.

Je suis plutôt satisfaite du résultat, tout le monde a apprécié chez moi !

 

Ingrédients :

  • 1 yaourt au lait de brebis
  • 3 pots de farine (2 de farine de riz et 1 de farine de lupin)
  • 1 pot de stevia
  • 1/2 pot d’huile de coco
  • 1 banane
  • 1 œuf
  • 1 sachet de levure

Il est possible d’ajouter des petits plus pour aromatiser le gâteau. Sur la photo ci-dessous j’avais ajouté un pot de noix de pécan concassées. J’ai aussi testé une alternative fleur d’oranger/cannelle très très bonne. N’hésitez pas à tester de nouvelles saveurs !

Mélangez tous les ingrédients. Placez au four pendant au moins 35 min à 180° puis surveillez régulièrement en plantant un couteau dedans.

 

gateau au yaourt houseofju

(Pardonnez-moi pour cette photo de TRES mauvaise qualité, je n’avais que mon iPhone…)

 

Dites-moi si vous la testez ! Je serai curieuse d’avoir votre retour.

 

A bientôt,
SIGNATURE